Démocratie ou Barbarie

Appels à projets

Appels à projets annuels 17 août – 30 septembre 2020

Dans le cadre du décret du 13 mars 2009 relatif à la transmission de la mémoire des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des faits de résistance ou des mouvements ayant résisté aux régimes qui ont suscité ces crimes, la Fédération Wallonie-Bruxelles lance comme chaque année trois appels à projets :

•    un appel à projets visant à recueillir, à valoriser, à exploiter ou préserver des témoignages ;
•    un appel à projets visant à organiser des visites de lieux de mémoire et des séminaires à destination des enseignants ;
•    un appel à projets en lien avec l’objet du décret à l’exclusion des projets visés par les deux appels à projets précités.

Les appels à projets sont ouverts du 17 août  au 30 septembre 2020.

Seules les candidatures remises par des personnes morales sans but lucratif ou par des établissements scolaires organisés ou subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles sont recevables.


L’introduction des dossiers se fait exclusivement en ligne sur une nouvelle plate-forme « SUBside ».

Pensez à tenir compte du délai nécessaire pour vous familiariser avec cette procédure.

- Cliquez ici pour consulter le manuel utilisateur

- Pour consulter le cahier des charges

- Cliquez ici pour introduire votre dossier de candidature (accessible à partir du 17 août)


Décisions du gouvernement

Lors de la séance du 17 juillet 2020, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a reconnu les projets suivants dans le cadre de l'appel à projets extraordinaire "75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la libération des camps".

Article 15

  • INSTANTS PRODUCTIONS
    De gré ou de force. 1945 et après
  • ECOLE COMMUNALE DE BELOEIL
    Fresque commémorative en l’honneur d’Henry Cnudde et Charles Carlson

Article 16

  • GROUPE SCOLAIRE TERTRE-VILLEROT
    Ecrire pour ne pas oublier.
  • ATHENEE ROYAL LOUIS DELATTRE
    « 75 ans après la libération des camps: comment ne pas oublier? »
  • ATHENEE ROYAL LEONARD DE VINCI
    D'Anderlecht à Auschwitz - Birkenau, 75 ans après.
  • IPES SERAING
    75 ans après : conséquences de la fin de la Seconde Guerre mondiale sur les mémoires

Article 17

  • MEMOIRE D'AUSCHWITZ
    Les enfants de la collaboration


COVID-19 Une aide accordée à tous les bénéficiaires d'une subvention en FW-B

Pour les promoteurs qui ont bénéficié d'un subside lors de l'appel à projets ordinaire 2019, si vous avez dû annuler votre projet suite à la crise du COVID 19, il pourrait être intéressant de lire ce qui suit : Subsides COVID-19

 

 


Appels à projets 2019 - Décisions du Gouvernement

Sur avis du Conseil de la transmission de la mémoire, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a sélectionné les dossiers reconnus dans le cadre des appels à projets annuels 2019 du décret relatif à la transmission de la mémoire.

Les décisions du Gouvernement seront communiquées officiellement par courrier à l’ensemble des promoteurs de projets, retenus ou refusés.

Cliquez ici pour consulter la liste des projets retenus

 

 



Appels à projets annuels

Dans le cadre du décret du 13 mars 2009 relatif à la transmission de la mémoire des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des faits de résistance ou des mouvements ayant résisté aux régimes qui ont suscité ces crimes, la Fédération Wallonie-Bruxelles lance chaque année :

  • un appel à projets visant à recueillir, à valoriser, à exploiter ou à préserver des témoignages; 
  • un appel à projets visant à organiser des visites de lieux de mémoire et des séminaires à destination des enseignants ; 
  • un appel à d'autres projets en lien avec l’objet du décret à l’exclusion des projets visés par les deux appels à projets précités.

Quels critères ?

  • Un sujet qui s’inscrit dans les thématiques et les faits historiques formant l’objet du décret.
  • Poursuivre soit un objectif pédagogique à l’intention des acteurs de l’éducation et/ou des jeunes, soit un objectif d’information et de sensibilisation à destination d’un public large et diversifié.
  • Le caractère innovant du projet, sa mise en œuvre dans une démarche structurée et son inscription dans un contexte historique solide.
  • L’attention portée à la diffusion et aux effets multiplicateurs.

Qui peut déposer un projet ?

Les établissements scolaires ou des personnes morales sans but lucratif actives dans les domaines touchés par le décret.

Procédure et critères de sélection

Arrêté du Gouvernement du 29 septembre 2011