Démocratie ou Barbarie

Démocratie ou barbarie

Ou le défi de l’éducation aux citoyennetés, aux droits humains et à la paix par un travail de mémoire(s) et d’histoire.

La cellule Démocratie ou barbarie (Dob) tente de relever le défi de sensibiliser professeurs et élèves à l'éducation citoyenne au travers du respect mutuel, de l'égalité des droits et de l'engagement pour un monde plus pacifique, plus juste et plus solidaire. L’approche se fait ici par le biais de l’histoire, d’une analyse rigoureuse des faits du passé pouvant éveiller à une conscience citoyenne.

Un défi, des missions

Les trois chargés de mission, qui la composent, forment avec l’ensemble des professeurs-relais une équipe interdisciplinaire et inter-réseaux, habilitée à soutenir les établissements scolaires, principalement du secondaire, engagés dans un programme d’éducation à la citoyenneté, ouvrant large le champ d’action de l’éducation aux droits humains.

DOB sert aussi d’interface avec le milieu institutionnel et associatif - ONG et autres associations émanant de la société civile.  Le Mémento relaie les outils et services que ces différents acteurs peuvent proposer comme soutien au travail d’éducation aux citoyennetés.

Le décret du 13 mars 2009 relatif à la transmission de la mémoire des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des faits de résistance ou des mouvements ayant résisté aux régimes qui ont suscité ces crimes a renforcé le rôle pivot de Démocratie ou barbarie dans la coordination du travail de mémoire et d’histoire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Régulièrement, Dob organise, parfois avec d’autres collaborateurs, des journées de formation et diffuse des dossiers pédagogiques réalisés à cette occasion. Dob tient aussi à la disposition des enseignants des documents de référence.